La commune manque cruellement de places et partage avec sa voisine St-Légier/La Chiésaz le taux de couverture le plus bas du canton. Pour 11'000 habitants, les deux communes voisines n’offrent actuellement, à elles deux, que 36 places de garderie.

Le texte présenté hier soir au Conseil communal sous la forme d’une motion demandait à la Municipalité de lancer immédiatement le projet de crèche «Mon Foyer» qui prévoit 22 places supplémentaires dans la commune. Et ce avec ou sans financement externe.

Ce projet estimé à 2 millions prévu dans le plan d’investissement 2013 a été gelé ce printemps par la Municipalité et conditionné à un financement privé à hauteur de 50%.

Pour des raisons juridiques, la motion a dû être transformée et ne portera plus sur le projet «Mon Foyer» mais sur le principe de la création d’une garderie. La Municipalité devra ainsi présenter un préavis dans un délai raisonnable.

Les motionnaires soutenaient une proposition de l'association "Une place pour tous" qui a aussi récolté une pétition forte de plus de 300 signatures et se dit prête à lancer une initiative communale si un préavis n’est pas présenté rapidement par l’exécutif.