Numérisation et formation : tels sont les deux axes que la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes souhaite prioriser cette année. Cette décision a été prise lors de l’Assemblée des Délégués qui s’est tenue ce week-end à Lausanne.

En matière de numérisation, la FSPJ entend développer de nouvelles possibilités de participer à la vie politique via internet. Un système qui ne cesse de séduire les jeunes. Concernant la formation, la FSPJ va mettre en place des cours pour les membres qui assument des fonctions de direction au sein d’un parlement des jeunes ou d’une jeunesse de parti.