Un loup aurait tué deux moutons et en aurait blessé un 3ème hier au sommet de l'alpage de la Lé, au-dessus de Zinal.

Il s'agirait ainsi de la première attaque du grand prédateur dans ce secteur cette année. L'analyse des prélèvements ADN devra apporter la preuve définitive.

Interrogée par Le Nouvelliste qui avait révélé l'attaque mercredi, la bergère a indiqué que son troupeau était monté à l'alpage il y a à peine trois semaines. L'année dernière, 53 moutons avaient été tués à cet endroit.