Les relations entre le Nouvelliste et le FC Sion ne sont toujours pas apaisées. Conséquence, pour la 2ème saison consécutive le quotidien n’aura ni accès à Tourbillon, ni à aucun membre du club sédunois.

Dans un article paru vendredi le rédacteur en chef du titre valaisan précise que l’actualité du FC Sion continuera d’être traitée de manière aussi complète et originale que possible malgré ce boycott.