Après les polémiques des années précédentes, les impôts des frontaliers ont été rétrocédés dans les délais prévus. Le canton de Vaud a reçu 109 millions de francs pour 2018 en date du 27 juillet.

Rappelons que l’an dernier, les autorités suisses avaient dû intervenir huit fois auprès de Paris. La France avait finalement versé les sommes dues, soit 314 millions de francs pour l’ensemble des cantons concernés, peu avant Noël.