La commune de Bagnes peut mieux faire en matière de marchés publics.

L’État du Valais a publié aujourd’hui ses conclusions après les contrôles effectués. Il en ressort qu’en matière de gros œuvre, aucune lacune n’a été décelée. Pour le second œuvre, en revanche, des manquements sont à souligner. Dans plusieurs projets, comme l’immeuble Curala et le centre sportif, le Canton constate l’absence d’analyses préalables et de rapports. Résultat : le contrôle des entreprises de peut pas être effectué avant l’adjudication.

Le Conseil d'Etat prescrit donc à la commune une série de mesures, qui seront vérifiées par le Service juridique des affaires économique.