Il s’agit de deux faux-cyprès et d’un cèdre, qui étaient jugés trop dangereux par le garde forestier.

Certaines racines menaçaient de faire tomber un muret parallèle à la rue de la Gare, un axe emprunté par les passants, les véhicules et le train. Un hélicoptère a été utilisé pendant  la manœuvre. Le municipal en charge de l’opération était sur place et a pu dialoguer avec quelques citoyens interrogatifs à propos de la démarche.

Notons que l’avis de l’abattage des arbres a été mis au pilier public et n’a suscité aucune opposition dans les délais.