Du bois suisse est utilisé pour alimenter la flamme des Jeux Olympiques de la Jeunesse durant les 14 jours de la manifestation. L’organe cantonal de promotion de la filière, Lignum Vaud est à l’origine de la démarche éco-responsable.

C’est une première pour le symbole olympique, d’ordinaire alimenté par du gaz. Pour la communauté d’action, il s’agit d’une vitrine intéressante pour mettre en avant une ressource sous exploitée dans le pays.