La syndique d’Ormont-Dessous n’a pas favorisé les intérêts d’un hôtelier privé. Le Ministère public a classé la plainte à l’encontre de Gretel Ginier, explique le 24 heures.

L’élue répondait également de « dénonciation calomnieuse ». Une affaire qui n’est pas terminée puisque deux recours ont été admis et le dossier a été renvoyé au Ministère public.

Pour rappel, tout est parti d’un crédit d’étude de 107'000 francs accordé en juin 2017, qui avait pour but de développer le plateau des Mosses. Actuellement, la piste privilégiée est la construction d’une zone de baignade naturelle.