L’appel à la prudence lancé aux sportifs pour éviter une surcharge des hôpitaux, semble porter ses fruits.

Depuis une semaine, l’Organisation cantonale valaisanne des secours note une diminution importante des sauvetages, notamment en montagne. En conséquence, le processus de prise en charge des personnes blessées par une activité sportive, reste identique. Selon l’OCVS, aucun blessé ne risque de se retrouver sur le carreau, faute de moyens de secours disponibles.

Par ailleurs, l’Organisation cantonale valaisanne des secours assure que les feux bleus ne sont pas débordés par la prise en charge des patients atteints du coronavirus.