Une nouvelle association vient d’être créée à Saint-Maurice.

Baptisée Héris-San par son fondateur, Guillaume Barman, elle a pour vocation d’être un centre pour les hérissons. On y soignera les petits mammifères insectivores temporairement avant de les relâcher dans la nature. Ou alors on leur proposera une deuxième vie s’ils ne peuvent être remis en liberté en raison de leur handicap (cécité ou amputation, notamment). Le hérisson étant un animal protégé, Guillaume Barman a obtenu une autorisation de la commune de Saint-Maurice pour réaliser un parc protégé à son domicile. Il a aussi obtenu l’agrément du canton du Valais pour leur administrer des médicaments que seuls les vétérinaires sont autorisés à prescrire habituellement. Plus d’informations sur www.heris-san.com.