Le Parti Socialiste du Valais romand est favorable à un salaire minimum cantonal. Il en a pris la décision samedi à St-Maurice lors de son congrès, rejoignant ses partenaires du POP Valais-Wallis.

Une initiative devrait être lancée dans le courant de l’année, fixant ledit salaire à 22 francs de l’heure, avec une exception dans le domaine de l’agriculture où la rémunération serait fixée à 18 francs de l’heure.

Lors du Congrès, le parti a également souhaité faire des EMS des « vrais lieux de vie ». Il a adopté à l'unanimité samedi un papier de position en ce sens. Les revendications sont nombreuses : élaboration d'une politique spécifique pour les seniors, baisse des coûts payés par les résidents ou encore amélioration des conditions de travail du personnel.