Ils se soldent par un excédent de revenus de 14 millions de francs. Le résultat intègre des écritures de bouclement à hauteur de 674 millions.

Il absorbe également l’ensemble des dépenses liées à la pandémie pour un montant net de 270 millions. Par ailleurs, en dehors de ces éléments extraordinaires, la progression des charges courantes est réduite à 1,6%, soit une croissance inférieure aux années précédentes et au budget.