Le programme d’incitation à la mobilité électrique se terminera à la fin du mois de septembre 2022, en Valais. Depuis le début du projet, près de 24% des véhicules neufs ont été immatriculés avec une motorisation alternative.

Le Conseil d’Etat se réjouit de ce succès. Avec un objectif dépassé, la population montre sa volonté de s’engager pour un développement durable. Mais le budget prévu pour l’année 2022 ne sera pas suffisant pour financer le projet jusqu’à la fin de l’année.