Quelque 400 habitants de Saint-Gingolph France – de même que les bâtiments publics de la commune – seront chauffés, dès cet automne, grâce à l’énergie de l’eau du Léman…

C’est le principe de «Boucle d’O», le réseau de chaleur gingolais actuellement en cours de réalisation. Ce projet permettra d’économiser 2,5 tonnes de CO2 par ménage et par année. Coût de l’opération: 2,1 millions d’euros. Un montant subventionné à hauteur de 65% par divers partenaires. Saint-Gingolph sera la première commune française au bord du Léman à se chauffer grâce à l’eau du lac.