Le Conseil d’Etat vaudois lance de nouvelles mesures pour dessiner le futur de la Fondation Urgences Santé, la FUS. Ces actions font suite aux recommandations du rapport d’audit initié fin 2021 par le Département de la santé et de l’action sociale et des constats de l’EMCC, l’Etat-major cantonal de conduite.

Ce dernier avait été mandaté par le Conseil d’Etat en février à la suite d’une dégradation avérée de l’ambiance et des conditions de travail de la fondation. Après son intervention, des mesures ont été mises en place pour maintenir les prestations délivrées par la FUS, qui gère le 144 et la centrale téléphonique des Médecins de garde.