L’été aride pousse les agriculteurs à entreprendre une désalpe précoce. En cause : les fortes chaleurs qui brûlent les pâturages.

Le bétail peine à se ravitailler et le manque d’herbe impacte la production de lait. Dans la région de l’Etivaz, un agriculteur a annoncé qu’il allait descendre de son alpage plus tôt que prévu. Quant à ceux qui restent en altitude, ils sont contraints piocher dans les réserves de fourrage pour l’hiver.

Les précisions de Philippe Gremaud, directeur de la coopérative des producteurs d’Etivaz :