Infos

Infos

L’entreprise chimique s’est engagée à installer un catalyseur pour un montant de 12 millions de francs d'ici fin 2021, à Viège. Annonce faite aujourd’hui après que la société a constaté qu’elle émettait indirectement du gaz hilarant.

Si le rejet dans l’atmosphère du protoxyde d’azote n’est pas réglementé en Suisse, le gaz est nuisible pour le climat.