Le week-end a été faste pour Caroline Ulrich à Comapedrosa, en Andorre. Samedi, l’athlète de La Tour-de-Peilz a remporté la course individuelle de Coupe du monde dans la catégorie féminine des moins de 20 ans.

Elle s’est imposée avec plus de quatre minutes d’avance sur sa plus proche poursuivante. Puis, 24 heures plus tard, la Vaudoise a cette fois pris la 3ème place de la verticale. Sur une montée sèche de 2 kilomètres, la skieuse de la Riviera a été battue par l’Américaine Grace Staberg et l’Allemande Antonia Niedermaier.

Chez les hommes, Pierre Mettan, d’Evionnaz, a accroché le top 30 de l’épreuve individuelle chez les élites. Tandis qu’en U23, Florian Ulrich, le grand frère de Caroline, s’est classé 5ème. Le Chorgue Tobias Donnet a quant à lui abandonné.

Mais si Caroline Ulrich a brillé, elle a été imitée par plusieurs de ses compatriotes, à commencer par le Fribourgeois Rémi Bonnet, qui a enlevé la verticale. Il avait déjà bouclé la course reine en 4ème position la veille.