Les Trophées du Muveran sont enfin de retour au calendrier. Annulée lors de deux derniers hivers à cause de la crise sanitaire, la célèbre épreuve disputée sur les hauts de la commune de Bex aura bien lieu cette année.

Mais les mauvaises conditions météorologiques ont contraint les organisateurs de cette 75ème édition à adapter leurs plans. Les 950 participants attendus ne s’élanceront pas sur les parcours originaux. Ils auront droit à des tracés adaptés et plus sécurisés aux abords des domaines skiables de Gryon et Villars. Les distances et les mètres de dénivelé seront toutefois presque les mêmes.  

A l’heure de décider si la course était maintenue ou non et s’il fallait la déplacer sur un autre terrain de jeu, les responsables des Trophées du Muveran ont tenu compte mardi en fin de journée de plusieurs aspects. Les explications du président du comité d’organisation, Yannick Schmalz.

Depuis quelques années, le ski de randonnée est en plein essor. Les adeptes de ce sport sont de plus en plus nombreux. Par conséquent, pour certains amateurs de la discipline, les connaissances du monde de la haute montagne sont moindres. Les organisateurs de courses doivent donc s’adapter, tout en faisant parfois preuve de pédagogie pour expliquer de telles décisions. Les Trophées du Muveran et Yannick Schmalz n’échappent pas à la règle.

Pour que l'épreuve puisse avoir lieu, les organisateurs ont donc activé l'un de leurs plans de secours. Mais au-delà d'avoir un plan de repli, il s'agit tout de même d'offrir un terrain de jeu attractif aux coureuses et coureurs. A en croire le nouveau patron des Trophées du Muveran, le défi est relevé.

Pour cette 75ème édition des Trophées du Muveran, une partie festive est aussi prévue samedi à la Grande Salle de Bex. Plusieurs concerts rythmeront notamment l’après-midi et la soirée.