La Patrouille des Glaciers n’a presque plus le moindre secret pour Stéphane Millius. Alors que les premiers départs de l’édition 2022 seront donnés la nuit prochaine, le résident de Vérossaz s’élancera pour sa part samedi matin.

Et le Chablaisien ne partira pas à l’inconnue. Il n’a pas manqué la moindre PDG depuis 1988. A bientôt 60 ans, le Bas-Valaisan dispose ainsi d’une riche expérience sur la mythique épreuve entre Zermatt et Verbier. Également adepte de course de montagne, Stéphane Millius a donc découvert la Patrouille des Glaciers il y a 34 ans. Il revient sur la manière dont tout a commencé.

Trois décennies plus tard, l’ancien vainqueur du Tour des Dents-du-Midi connaît presque par cœur le long parcours de 57,5 kilomètres qui sépare Zermatt de Verbier. Et le Valaisan n’hésite pas à mettre son expérience au profit de plus jeunes participants. Cette année, il fera équipe avec deux Chablaisiens qui ont presque vingt ans de moins que lui, Vincent Bressoud et Manu Dufaux. C’est avec ce duo que Stéphane Millius espère trouver le fameux « esprit de cordée », dont on parle si souvent dans le cadre de la Patrouille des Glaciers.

Parmi les 1'500 participants inscrits pour cette édition 2022, Stéphane Millius fait forcément office d’habitué. Mais si ce quinquagénaire est un fidèle parmi les fidèles, son plaisir reste intact. Il en va de même pour les émotions ressenties au moment de franchir la ligne d’arrivée à Verbier.

Jeudi, nous poursuivrons notre série consacrée à la Patrouille des Glaciers 2022. Cette fois, c’est la jeune skieuse de La Tour-de-Peilz, Caroline Ulrich, membre de l'équipe de Suisse, qui sera à l’honneur. Elle participera pour la 1ère fois à la PDG.