La saison bat son plein pour le spécialiste de ski de fond de Bex Erwan Käser. Ce week-end à Zweisimmen, il a signé une 4ème place lors des championnats de Suisse.

Mais le Chablaisien doit aussi composer avec le coronavirus. L’augmentation des cas est venue perturber l’hiver du fondeur bellerin, et a poussé certains organisateurs à annuler des étapes de Coupe du monde. Ce fut le cas notamment la semaine dernière, avec les courses prévues aux Rousses, en France, qui sont passées à la trappe. Problème : il s’agissait des dernières épreuves qualificatives avant les Jeux Olympiques de Pékin. Le Vaudois de 29 ans a été pris de court et le voyage en Chine semble aujourd’hui compromis. Mais l’hiver est encore long et loin d’être terminé.

À mi-parcours, Erwan Käser fait le point sur cet hiver qui ne répond pas forcément à ses attentes jusqu'ici.