Des bénévoles ont passé une semaine dans l'alpage du Jable pour y restaurer la biodiversité

La biodiversité de l’alpage du Jable, dans la vallée de l’Étivaz est menacée.

Pour la restaurer, huit femmes et hommes ont remis en état un pâturage sec d’importance nationale. Ils ont passé une semaine à 1'800 mètres d’altitude dans la réserve de la Pierreuse, au cœur du parc régional Gruyère Pays-d’Enhaut. Équipés de leurs scies et de leurs machettes, les bénévoles avait la tâche de débarrasser la zone des épicéas qui s’y sont établis. A l’origine de ce projet, on retrouve la Fondation Actions Environnement et Pro Natura.

D’autres camps de ce type ont lieu partout en Suisse, comme d’ici deux semaines aux Diablerets.