Le formidable défi que s’est lancé la Bagnarde Cindy Taramarcaz, 33 ans, va de l’avant.

A savoir rallier, à pied, sur quelque 200 kilomètres, La Garde/Sembrancher en Valais au Creux du Van dans le canton de Neuchâtel. Un périple entamé le 1er août dernier. La Valaisanne souffre depuis sa naissance d’une infirmité moteur cérébral qui affecte sa manière de s’exprimer et de se déplacer. Aujourd’hui (ma), la valeureuse marcheuse – qui récolte à travers son projet fou de l’argent pour venir en aide à des enfants de Madagascar – a effectué le trajet Evionnaz – Saint-Maurice, via le Bois-Noir. Accompagnée de personnes – parfois inconnues d’elle – qui se greffent à son aventure au gré du parcours. Un parcours qui n’a entamé jusqu’ici ni sa détermination, ni ses aptitudes physiques. Et qu’elle entend bien boucler comme prévu. «Parce que, assure-t-elle, dans la vie, il ne faut jamais lâcher ses rêves, quelles que soient les difficultés.» Ajoutons que ceux qui souhaitent se joindre à Cindy Taramarcaz, lui fournir du matériel ou encore mettre quelques sous en faveur les enfants malgaches, peuvent toujours le faire. Toutes les informations sur Facebook, page Handi Trekking.